Accueil

Décrochage scolaire

Comment lutter contre le décrochage scolaire ?

PDFImprimerEnvoyer

decrochage_scolaire_dossier_ligue_2012C’est une réalité invisible, qu’on ne sait même pas chiffrer correctement. Mais au fil du temps elle acquiert des contours plus nets, des couleurs plus franches. Des couleurs sombres, celles de la désespérance et de la fragmentation sociale.

Ce n’est pourtant pas d’aujourd’hui que des gamins s’ennuient tant à l’école qu’ils finissent par en sortir avant l’heure, sans diplôme, après avoir fait enrager leurs profs. Mais une chose a changé : il y a une ou deux générations, ils avaient leur chance. Dans une société où seule une minorité faisait des études, sans doute cela faisait-il une différence d’avoir ou de ne pas avoir le « certif’ », mais cela ne vous empêchait pas d’avancer, de trouver un boulot et de tracer votre route.

Le monde d’aujourd’hui est bien différent et il est sans pitié pour ceux qui n’ont aucun diplôme à présenter. Leur destin est tracé d’avance, et le pire est qu’ils en ont eu l’intuition très vite. À quoi bon ?

Répondre à cette question n’a rien d’évident. D’abord parce qu’elle est mal posée, posée par des jeunes en rejet, qui ne sont guère audibles et qu’on a envie de renvoyer à leur responsabilité. Bien sûr, ils y sont pour quelque chose. Mais cela n’enlève en rien à la société sa part de responsabilité. Non pas qu’elle soit coupable de quelque chose, mais elle a le devoir, nous avons le devoir de faire en sorte que des jeunes de 14 ou de 25 ans ne soient pas coincés, à vie, dans une impasse. Car nous paierons collectivement cet échec, d’une façon ou d’une autre.

Toute la question alors est de trouver les voies, souvent incertaines et tortueuses, d’un retour, on n’ose dire « à la normale », mais tout simplement à ce qui définit la jeunesse : un élan, une trajectoire – un avenir. Il y a des gamins de quatorze ans qui n’ont plus d’avenir, et c’est inadmissible.

Lire la suite...

 

Les Ateliers Relais

PDFImprimerEnvoyer

 

ateliers relaisLes ateliers-relais ont été mis en place par le ministère de l'Education nationale en 2002. Ces structures, créées par des conventions-cadre entre l'Education nationale et les mouvements d'éducation populaire, accueillent des collégiens en situation de décrochage scolaire. Les ateliers-relais se situent dans des locaux extérieurs au collège, de préférence dans des quartiers non stigmatisés.

 

C’est un dispositif qui aide les élèves en voie de marginalisation et risquant de sortir sans qualification du système scolaire. Ces élèves peuvent être temporairement dirigés vers des dispositifs relais où ils seront aidés à reprendre pied. Ils rejoindront ensuite le système scolaire ordinaire.

 

Ces dispositifs ont su montrer, grâce à leur souplesse, leur utilité dans la lutte contre le décrochage scolaire.

 

Un triple objectif :

      • Aider l’élève à se réinvestir dans les apprentissages.
      • Réinsérer l’élève dans un parcours de formation générale, technologique ou professionnelle.
      • Favoriser l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences, dont les compétences civiques.

 

La Ligue de l'enseignement de l’Eure anime 2 ateliers-relais (Evreux et Vernon) sur le département. Elle s'engage dans le dispositif en complétant les équipes d'enseignants avec des animateurs (sur Evreux) et une association locale affiliée (l’Espace Laïque Vernonnais). Les enseignants se chargent des matières « classiques » : français, mathématiques, histoire-géographie... tandis que les animateurs de la Ligue de l'enseignement organisent plusieurs activités, manuelles, sportives, culturelles, autour de thèmes comme la citoyenneté.

 

Dans les ateliers-relais, nous privilégions le travail en équipes pédagogiques. La Ligue de l'enseignement tient particulièrement à la mise en place d'un véritable partenariat lors des Commissions d'admission, chargées d'examiner les dossiers des collégiens.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter la brochure de présentation du dispositif sur le site EDUSCOL, ainsi que le blog de l’atelier relais d’Evreux : http://blog.ac-rouen.fr/clg-neruda-evreux-atelier-relais/




Contact :
Laurent DESAUNAY

Tél : 02 32 39 96 88

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.